au jour le jour, vous dévoile son éphéméride

Archives de août, 2009

Aristide

Briand ? Non Bruant !

Aristide Probablement le plus connu des chansonniers de la Belle Epoque ! A 20 ans, il compose des chansons et s'essaie à la scène ; mais sa carrière ne débutera que quelques années plus tard au Chat noir. Le soir de l'ouverture du Mirliton, seuls trois clients sont là et Bruant se met à les invectiver, c'est cette manière de les accueillir qui fera sa renommée. Il commande des affiches à son ami Toulouse-Lautrec, les rendant célèbres tous les deux. Après une longue tournée en France et à l'étranger, il se consacre à l'écriture et ne donnera plus que des spectacles occasionnels.
Ses chansons ont pour objet les personnages d'un monde interlope dans une langue assez verte où se mêle l'argot de l'époque. Quelques titres : Nini peau d'chien, Belleville Ménilmontant, A Batignolles, A la Roquette, A Grenelle, A la Bastille, A la Goutte d'or
Des recueils de ses chansons, des romans feuilletons, des pièces de théâtre et un dictionnaire d'argot, voilà ce qu'il nous a laissé en héritage.

Et n'oublions pas que nous sommes aussi le 31 du mois d'août.

Fiacre

Sabine

Enlèvement 

Augustin

Saint Augustin… j'ai le sentiment d'avoir déjà fait une note sur lui ! Mais c'est bien sûr, c'était le 27 mai dernier. Quelle idiote je suis, j'ai confondu Saint Augustin d'Hippone (aujourd'hui) avec Saint Augustin de Cantorbery, évêque, prieur du monsatère de Saint-André du Mont Coelius, l'une des sept collines de Rome. Je n'ai guère envie de vous parler de lui, après l'heure, c'est plus l'heure ! Je n'ai guère plus envie de vous parler à nouveau de Saint Augustin d'Hippone, ce qui est dit est dit, pas la peine de le répéter encore et encore !

Eglise_de_saint_augustin Je vous propose un peu de tourisme, pour changer. Rendez-vous à Saint-Augustin, en Charente-Maritime. Nous y découvrirons une église à campenard, mais aussi des traces prouvant l'existence d'atelier gaulois d'extraction de sel.  De nombreux campings nous attendent : Le Logis du Breuil, Les Vignes, Les Côtes de Saintonge, L'Ecureuil, La Ferme Saint-Augustin…

Plage st augustin Nous n'aurons que quelques pas à faire pour lézarder sur les plages de Royan, nous attabler devant de gigantesques plateaux de fruits de mer à Marennes-Oléron, nous promener à  La Tremblade qui doit probablement son nom à la présence de trembles dans les forêts au Moyen-Âge…
Chacun trouvera son bonheur, qui dans la visite d'églises romanes, châteaux, forts, qui plus prosaïquement dans la gastronomie régionale ; certains iront pêcher, faire des balades entre terre et mer,  admirer les innombrables pôles-nature de ce petit paradis. On y va ? L'été prochain ? Chiche !

Monique

Sainte Monique, mère de Saint Augustin d'Hippone, que l'on célébrera demain.

 Santa-monica 2
Je pourrais me croire sur une plage de ma jeunesse, sur la mer du Nord, et pourtant c'est une plage du Pacifique, celle de Santa Monica, station balnéaire luxueuse, animée et décontractée ! Le terminus  de la mythique Route 66, à environ 4000 lm de Chicago.

"Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la démence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bâiller" (Jack Kerouac, Sur la route).

Natacha

Louis

Même si aujourd'hui on fête aussi les Tite (les latinistes se souviendront en avoir croisé un sur les bancs de l'école, Tite Live (Titus Livius, né en 59 avant J.C. et décédé en 17 après J.C. dans sa ville natale de Padoue, historien de la Rome antique, auteur de la monumentale oeuvre Ab Urbe condita), il serait plus logique que je traite des nombreux rois de France à avoir régner sous le beau nom de Louis. Et j'évoquerais entre autres, pêle même, les croisades, Mazarin, les fastes à Versailles… !
Ah Versailles ! Là je vais m'égarer ! Pour un petit tour d'horizon des rois de France répondant au nom de Louis, consultez plutôt le site : http://www.france-pittoresque.com/rois-france/
D'autant que moi, j'ai la mémoire qui flanche, tout comme ce septuagénaire qui alla consulter son médecin, incité en cela par sa femme qui lui répétait sans cesse qu'il devenait alzheimerien. A la question : "quel était le prénom d'Alzheimer ?" posée par le toubib, il ne sut que répondre ; ce qui permit au médecin de rétorquer : "vous voyez, votre femme a raison, c'est le début !"
Parce que c'est vous, je vous sussure dans le creux de l'oreille : son prénom était Aloïs, que l'on célèbre aussi aujourd'hui. Tout comme les Clovis, Gino, Lewis, Loïc, Lou, Ludovic, Luigi, Luis, Ludwig, Louisette, Louison…
 
 


Si j'avais été un tantinet sérieuse, je vous aurais parlé aussi de Louis Naugès, mais qui connaît cet informaticien novateur à qui l'on doit le mot "bureautique" ?

Nuage de Tags