au jour le jour, vous dévoile son éphéméride

Viviane

La fée Viviane est un personnage de légende arthurienne, qui joue un rôle important auprès du roi Arthur, de Merlin et de Lancelot du Lac. On l'appelle La Dame du Lac.

Elle vit dans la forêt de Brocéliande, où règnent les fées et les dragons. Elle enlève le jeune Lancelot, après la mort de son père, l'emmène au fond d'un grand lac, qui se révèle être le passage obligé vers le monde merveilleux d'Avalon, l'île refuge de la tradition celtique. A Lancelot elle enseigne les lettres ainsi que les arts, et lui apprend à devenir un chevalier accompli, alliant sagesse et courage.
Elle peut alors le conduire à Camelot, à la cour du roi Arthur, pour qu'il y soit adoubé et présenté aux Chevaliers de la Table ronde.

C'est Viviane qui donnera l'épée Excalibur au roi Arthur ; mourant, elle le guidera vers Avalon après la bataille de Camlann.
Merlin succombe aux charmes de Viviane, et il lui enseigne tous ses secrets. Il devint son amant éternel après qu'elle a fait tourner neuf fois un voile magique autour de lui dans son sommeil (ça marche, ça ?). Elle finit par l'enfermer dans une grotte ou, selon les légendes, dans une tour de verre, à moins qu'elle ne soit responsable de sa mort pour l'avoir enterré vivant dans une tombe grâce à un enchantement.
Apollinaire, dans L'Enchanteur pourrissant, reprendra le mythe de Viviane et Merlin.

Après la mort de sa mère, Viviane prend soin de Morgane et fait d'elle une magicienne alors que Merlin fait l'éducation du futur roi Arthur. Viviane et Morgane s'affrontent par leur magie, la première défendant l'idéal courtois d'Arthur, la seconde voulant sa perte ainsi que celle de la reine Guenièvre. 

Commentaires sur: "Viviane" (3)

  1. J’écouterai dès que j’aurai retrouvé mes deux voies…
    Viviane. Je n’en connais que deux. Une matrone, qui ne me tente pas et un canon, qui n’est pas tentée (par moi du moins..). Mais c’est aussi la femme d’un copain. Alors…
    Reste, j’allais oublier, dans les non-baisables, Viviane Forester. Je fus séduit par « L’horreur économique » (Fayard 1996). Je fus déçu de la voir se mettre au service d’ATTAC. Sans nuance et sans peur de certaines compromissions douteuses.
    « Viviane Forester..dénonce les discours habituels…etc ». Oui mais aujourd’hui la dénonciation se fait à sens unique.
    Bon, je vais me mettre un peu de la forêt de Brocéliande dans les oreilles. Et la Sauvage aussi…

  2. Tiens, c’est amusant, dire qu’il y a peu, je vous imaginais fort bien en dame du lac, Caritate… Mais je proteste, ce n’est pas dans une tour qu’est enfermé Merlin, mais dans un arbre creux, selon certains…

  3. Oui, ROB, il y a encore de bonnes choses à se mettre dans les oreilles, si l’on fait abstraction de tous les verbiages inconsidérés de certain(e)s.
    BLANDINE, en quoi ai-je démérité ? Etre la Dame du Lac ne m’aurait peut-être pas déplu ! Quant à Merlin, enfermé dans une tour, dans un arbre… différentes versions de cette légende nous sont proposées…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :