au jour le jour, vous dévoile son éphéméride

Archives de février, 2010

Sainte Attente

Un fidèle lecteur depuis quelque temps m’a incitée à me replonger dans la lecture de poèmes, et j’y prends un goût certain. Il y a toujours un poème qui correspond à notre humeur du moment, joie ou tristesse, révolte ou passivité, colère ou tendresse…
En panne d’inspiration, je m’engouffre dans la voie que me trace celui-ci : 


L’Attente (Marcelline Desbordes-Valmore)


Quand je ne te vois pas, le temps m’accable, et l’heure
A je ne sais quel poids impossible à porter :
Je sens languir mon coeur, qui cherche à me quitter ;
Et ma tête se penche, et je souffre et je pleure.


Quand ta voix saisissante atteint mon souvenir,
Je tressaille, j’écoute… et j’espère immobile ;
Et l’on dirait que Dieu touche un roseau débile ;
Et moi, tout moi répond : Dieu ! faites-le venir !

Quand sur tes traits charmants j’arrête ma pensée,
Tous mes traits sont empreints de crainte et de bonheur ;
J’ai froid dans mes cheveux ; ma vie est oppressée,
Et ton nom, tout à coup, s’échappe de mon coeur.

Quand c’est toi-même, enfin ! quand j’ai cessé d’attendre,
Tremblante, je me sauve en te tendant les bras ;
Je n’ose te parler, et j’ai peur de t’entendre ;
Mais tu cherches mon âme, et toi seul l’obtiendras !

Suis-je une soeur tardive à tes voeux accordée ?
Es-tu l’ombre promise à mes timides pas ?
Mais je me sens frémir. Moi, ta soeur ! quelle idée !
Toi, mon frère ! … ô terreur ! Dis que tu ne l’es pas !


Une attente est définie comme l’action de compter sur quelqu’un, sur quelque chose, une espérance, une prévision (répondre à l’attente de ses amis, contre toute attente). En informatique ou dans le marketing, une attente peut également se définir comme un ensemble de besoins latents d’un utilisateur ou d’une entreprise, qui ne trouvent pas forcément le moyen de s’exprimer par le canal de la communication directe, mais qui peuvent en revanche être devinés par celui qui souhaite répondre à cette attente (attentes des utilisateurs en informatique, attentes des clients dans le marketing,…) [Wikipédia].


Attente a plusieurs petites soeurs qui ont pour nom  angoisse, espérance, expectative, perspective, et autant de petits frères qui se nomment :  affût, désir,  espoir, souhait.
Mais un jour, Attente s’impatiente ; elle n’en peut plus de son état et décide de tourner la page. Ne plus avoir mal, tel sera désormais son unique but. Pour cela, le seul moyen est de dire adieu à ses soeurs et frères. D’ailleurs, le printemps est proche, symbole de renouveau. Au printemps, au printemps…, chantait Brel.
Dorénavant, elle ne sera plus Attente, mais tendra à devenir Liberté.


 


Sainte Bête

"Le ventre est encore fécond d'où est sortie la bête immonde" (Berthold Brecht).

L'homme se distingue-t-il toujours de la bête ? Réponse de Wolinski : Ce qui distingue l'homme de la bête, c'est que la bête n'est pas toujours obligée de lutter pour ne pas se comporter comme un homme !

Bête humaine Relisons Zola, et La Bête humaine, l'un des ouvrages de la série des Rougon-Macquart.
Ce roman met un scène Jacques Lantier, conducteur d'une locomotive, la Lison, qu'il aime passionnément ; il est porteur d'une tare héréditaire, provenant de l'alcoolisme de ses ancêtres, qui le pousse à tuer les femmes qu'il séduit. Il n'arrive pas à échapper à ses pulsions meurtrières liées au désir sexuel qu'il a d'une femme. Quand il se croit guéri, la bête reprend le dessus.
C'était le galop tout droit, la bête qui fonçait la tête basse et muette, parmi les obstacles. Elle roulait, roulait sans fin, comme affolée de plus en plus par le bruit strident de son haleine.

Rappelons-nous de La Bête du Gévaudan.

Gevaudan-3 A la fin du XVIIIe siècle, la bête du Gévaudan a tué une centaine de personnes, des femmes et des enfants. Mais quelle est cette bête capable de décapiter les gens ?
A cette époque, si l'on croit en Dieu, on croit aussi au Diable, aux sorciers et aux loups-garous. Si certains meurtres sont effectivement commis par des animaux, d'autres sont perpétrés par un pervers sexuel qu'on appelle aujourd'hui un serial-killer. Son dernier meurtre - une fillette avec qui il était ami – provoquera chez lui un électrochoc, lui faisant découvrir l'horreur de ses fantasmes pervers ; il tuera lui-même la bête qu'il avait dressée pour se laver de ses fautes. 
Cette bête, initialement appelée la "beste", a de tout temps existé. Cet animal fantastique, voire sanguinaire, révèle notre peur de l'inconnu. Ce monstre invincible est associé à un démon envoyé par le diable.

 

Apocalypse selon saint Jean – Chap. 13

Et il lui fut donné d’animer l’image de la bête, afin que l’image de la bête parlât, et qu’elle fît que tous ceux qui n’adoreraient pas l’image de la bête fussent tués. Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. C’est ici la sagesse. Que celui qui a de l’intelligence calcule le nombre de la bête. Car c’est un nombre d’homme, et son nombre est :

666


L'homme n'est ni ange ni bête, et le malheur veut que qui veut faire l'ange fait la bête (Blaise Pascal).

Sainte(s) Bête(s)

Mon Dieu que c'est bête, je suis à cours d'inspiration ce matin. Certains jours, devant la page blanche, je me sens bête à manger du foin, je ne sais si c'est dû aux conditions météorologiques, à ce que j'ai mangé au petit-déjeuner (non, je prends toujours la même chose, jamais de foin) ou à la nuit que j'ai passée. Alors que je prends généralement tant de plaisir à écrire, parfois bloguer devient ma bête noire !
Pourtant, parler de la bête et des bêtes ne devrait pas être très difficile, les spécimens à étudier sont nombreux et diversifiés.

18825963_jpg-r_760_x-f_jpg-q_x-20070907_034439

 
Partons de ce postulat : L'homme se distingue de la bête. On dira qu'on est d'accord ! 
Pour autant, il faut qu'il soit capable de dompter la bête qui somnole en lui, prête à se manifester à chaque instant.
Par définition, une bête est tout ce qui fait partie du monde animal, excepté l'homme (la femme aussi !)
La bête peut être fauve, comme la tigresse, la lionne, la panthère… et même la chatte qui peut se faire fauve dans certaines circonstances.
La bête peut être à cornes, et l'on trouve dans cette classification autant de mâles que de femelles ; mais si mais si !
Elle peut être de somme – ce qui ne signifie pas du tout qu'elle pique un roupillon, bien au contraire -, n'avez-vous jamais vu un âne en pleine action ? "Âne mon cher âne…", chante Louis Chedid.
On appelle souvent bêtes tous les petits insectes que l'on craint, comme les araignées, les cafards… Il n'est pas rare qu'au beau milieu d'ébats que lui voudrait coquins dans la campagne, elle se mette à crier : Regarde, il y a une bête, là, dans l'herbe ! Lui ne voit aucune bestiole, vraiment rien, préoccupé qu'il est par la suite des événements ; voilà, maintenant, il est agacé et se dit qu'il a encore fallu qu'elle cherche la petite bête !
Par contre, s'il est un insecte qui ne fait pas partie de ces "petites bêtes" tant redoutées, c'est la bête à bon dieu, si jolie avec ses petits pois noirs sur fond rouge (parfois jaune), et qui fait l'unanimité, quelle que soit la religion du "coccinophile" – à croire que le bon dieu est le même pour tout le monde, dites-moi que je rêve ! Impossible de la confondre avec la voiture mythique de Volkswagen, ni avec la transsexuelle Coccinelle qui, après avoir débuté comme travesti, fut opéré par le Dr Burou dans une clinique de Casablanca (je l'ai rencontré dans cette même clinique – mais non, pas pour un changement de sexe  - et c'était un personnage pas ordinaire), pour terminer sa carrière (et ses jours) à Marseille.   
 
Ce billet est décousu, vous pensez aujourd'hui que je suis bête comme mes pieds à être incapable d'aligner convenablement quelques idées. Ne croyez pas que ce soit bête comme chou de pondre régulièrement une note ; les idées ne se pressent pas toujours au portillon et il faut souvent trimer comme une bête. N'est pas bête à concours qui veut !
Et, selon ce que l'on écrit, on court le risque d'être regardé comme une bête curieuse, voire comme une sale bête si par mégarde on ne la caresse pas dans le sens du poil.
Ah, comme j'aurais aimé avoir le tempérament d'une Bette Davis ou d'une Bette Midler, bêtes de scène toutes les deux ! 
 
 
Vous seriez rester bêtes si une seule lettre avait été changée à la sainte du jour !
 
Additif : trois vidéos pour mes commentateurs matinaux :

Sainte B(l)ette

Mais comment passer de ma note d'hier à celle d'aujourd'hui ? Peut-être d'un simple coup d'aile…

Des blettes, beurk, je vous vois d'ici faire la grimace ! Cela vous rappelle les bons souvenirs de cantine, n'est-ce pas ? Je parie que je vais vous faire changer d'avis, le temps d'une note, ou de quelques notes de musique…

J'aime faire la cuisine, surtout pour les gens que j'aime ; j'aime partager, j'aime les régaler, j'aime voir le plaisir qu'ils ont à déguster ce que je leur ai préparé.
Si vous êtes gourmets, suivez-moi. Je vais vous préparer des cotes de blettes façon Carinne Teyssandier.

Avec les cotes (blanches)

Ingrédients
 (pour 4 personnes) :

– 1 botte de blettes
– 50 g de fromage râpé
– 30 g de beurre
– 1 c. à s. de farine
– 25 cl de lait
– 100 cl de crème
– citron
– os à moelle
– vinaigre

Préparation :

Préparer les blettes, enlever la partie verte, tirer les fils vers le bas et couper le blanc en morceaux.
Cuire à l’eau bouillante citronnée et salée pendant 20 minutes.
Mettre les os à moelle dans une casserole avec de l’eau froide et un peu de vinaigre de vin.
Porter à petite ébullition et laissez cuire 10 minutes.

Pour la béchamel, faire fondre le beurre, lorsqu’il est noisette, ajouter la farine.
Laisser cuire 3-4 minutes et verser le lait, puis ajouter un peu de crème.
Saler, poivrer.

Dans un plat, verser un peu de béchamel, ajouter les blettes puis de la béchamel et ainsi de suite.

Terminer en recouvrant de fromage râpé et de la moelle des os (passer un coup de couteau autour de la moelle pour la sortir de l’os, la trancher finement et la disposer sur le plat)
Enfourner à 180°C pendant 15 minutes et sous le grill.

 

 

Avec les feuilles (vertes)

Ingrédients (pour 4 personnes) :

– 1 botte de blette (la même botte !)
– 60 g de beurre
– 20 cl de bouillon de volaille
– 10 g de truffe
– 1 gousse d'ail
– 30 g de parmesan

Préparation :


Rincer les feuilles dans de l'eau citronnée ou vinaigrée.

Couper les feuilles en chiffonnade et les mettre dans une poêle avec le beurre, remuer avec une fourchette piquée d'une gousse d'ail. 
Ajouter la truffe éceasée, verser cette préparation dans un plat, disposer le parmesan rapé dessus.
Faire gratiner 5 mn dans un four à 180°C.

Quand vous aurez mangé les blettes de cette façon, vous ne viendrez plus me chanter :

Sainte Bette

"C'est une immense preuve d'infériorité chez un homme que de ne pas savoir faire de sa femme sa maîtresse." Honoré de Balzac, La Cousine Bette.

Je ne vous raconte pas l'histoire, vous connaissez vos auteurs classiques en général et Balzac en particulier avec sa Comédie humaine.

Cousine Bette Il a établi dans La Cousine Bette  le portrait d'une femme profondément destructrice, rancunière et laide, l'apparentant à un animal malfaisant : 
"Ses sourcils épais réunis par un bouquet, sa face longue et simiesque laissent deviner derrière la paysanne des Vosges un caractère de sauvage."
Et c’est bien une sauvage dont il s’agit. Bette est animée d’une rage et d’une passion impuissante qui gaspille une énergie folle à nuire sans recueillir les fruits de ses intrigues, pourtant patiemment élaborées, telle une araignée tissant sa toile.

Bette se rend à Paris chez sa cousine Adeline, une femme admirable qui supporte les infidélités de son mari, le baron Hulot*, grand libertin. Aigrie, laide, sèche, maladivement jalouse, elle n'aura de cesse de faire le malheur de sa cousine. Elle mourra de rage de voir échouer ses plans machiavéliques.

Bette, pauvre cousine réduite progressivement à la portion congrue, porte un prénom qui est un diminutif, celui de Lisbeth, lui-même déjà diminutif d'Elisabeth ! C'est dire le peu d'intérêt qu'offre cette pauvre femme.

On n'est pas loin de penser que Balzac a sciemment appelé cette cousine "Bette" en référence à l'adjectif "bête", tant il est vrai que les autres méprisent ou traitent avec condescendance cette femme qu'ils jugent bête ; restée vierge qui plus est.
Ce que Balzac ne nous dit pas, c'est si sa chair, avec le temps et ses aléas, s'était ramollie et tachée, comme celle des poires, bref si Bette devint blette.

Autre Bette, autre tempérament : Bette Davis fut une véritable bête de scène ; née en 1908 dans le Massachusetts, décédée à Neuilly en 1989, elle a tourné plus d'une centaine de films durant ses soixante ans de carrière cinématographique.

* J'ai connu dans ma jeunesse un certain M. Hulot (non, pas celui de Jacques Tati), un descendant peut-être ? C'était un fou de trains électriques.

Saint ???

Il était une fois un saint bien contrarié car personne ne le priait. Les gens priaient saint Pierre (et Miquelon), saint Jacques (et ses coquilles), saint François (restez assis), saint Christophe (de Pâques), et tous les sains Frusquin… mais lui, rien, personne, nada, wallou !
Alors il demanda à Dieu de bien vouloir lui accorder une entrevue, et celui-ci lui recommanda la chose suivate :
"Fais-toi faire de jolies cartes de visite, avec tes titres et qualités, et répands-les dans le monde entier. Tu diras que tu fais des miracles à la demande. Ta réputation sera vite faite en ces temps de crise. Par contre, ne donne ta carte ni aux cons ni aux femmes faciles. Rappelle-toi bien, ni aux cons ni aux femmes faciles."
C'est ainsi que le saint suivit les conseils de Dieu. Il fit imprimer des cartes de visite, sélectionnant une belle image pieuse parmi le catalogue qui lui était proposé, tout heureux de n'être pas obligés d'en prévoir pour les quelque 7 milliards d'habitants de la planète (sans les cons et les femmes faciles, il réalisait une économie substantielle) ; puis il les distribua dans le monde entier, en suivant les recommandations de Dieu d'éviter les cons et les femmes faciles.

A présent, c'est le saint le plus miraculeux et le plus adoré dans le monde !

Savez-vous comment s'appelle ce saint ? Allez, réfléchissez bien, vous devriez connaître son nom !
Vous ne savez vraiment pas de qui il s'agit ?
Réellement ?
Peut-être n'avez-vous pas reçu sa carte de visite ?

Saint Testament 3

Manuel Pratt sera au Festival Off d'Avignon en juillet prochain.
Allez lui rendre visite ; Avignon, c'est chez lui !

Pour tout savoir sur lui, c'est ici

Manuel PRATT, Testament provisoire 3/3 – youhumour
A la fois trash et politiquement incorrect, Manuel Pratt se lâche complètement ! Âmes sensibles s'abstenir … © 2008 – PVO Audiovisuel Multimédia – Auteur et interprète : Manuel Pratt – Réalisateur : Christophe Franck    Video de youhumour

Nuage de Tags