au jour le jour, vous dévoile son éphéméride

Où faire l’amour ?

 

À l'hôtel

L'hôtel a ce petit goût d'illégitime et d'interdit qui pimente délicieusement les ébats avec un amant secret comme avec l'homme officiel de votre vie. Surtout si on y va l'après-midi ou à l'heure du déjeuner, pour vivre pleinement le mythe amant-maîtresse. « Quand je suis arrivée avec Yann devant la réception, sans bagages, j'étais aussi excitée que mal à l'aise, se souvient Sarah. Autant brandir une pancarte : On vient pour s'envoyer en l'air. Mais, une fois cet obstacle passé, c'est vraiment divin. Restait encore l'épreuve de ressortir dignement quatre heures plus tard… Pendant que Yann réglait la note, la réceptionniste me demande : Ça va ? Tout s'est bien passé ? Yann et moi nous sommes regardés ahuris. Euh oui, merci…, avant d'éclater de rire ! »

 

Chez d'autres gens (en leur absence !)

On change de cadre, de repères, on a l'attrait de la nouveauté sans la connotation clandestine de l'hôtel. « J'avais un problème de chaudière, et des copains qui partaient en vacances nous ont proposé de nous prêter leur appartement, se souvient Laure. Le bonus, c'était de découvrir à quel point changer de contexte était aphrodisiaque ! Ça avait un petit côté vacances volées. Tout était prétexte à faire l'amour. Le canapé plus large que le nôtre, le tapis plus moelleux, la baignoire plus grande, le lit plus petit. Inoubliable ! »

 

Dans la voiture

L'impression de revenir au temps de ses 15 ans, mais heureusement l'expérience en plus, c'est ce qu'on peut s'offrir en une demi-heure. « J'étais partie en mission en Europe de l'Est. Quand Hervé est venu me chercher à l'aéroport, on n'avait qu'une seule envie, se sauter dessus. Alors, quand on s'est retrouvés dans le parking, c'était irrésistible. Sans compter la peur de se faire surprendre, qui décuple le plaisir. Je crois que je n'ai jamais joui aussi vite ! »

 

Dans un ascenseur

L'espace très confiné est particulièrement érotique, l'idée d'être suspendu dans les airs, ajoutée au risque d'être surpris, rend l'atmosphère torride. « C'était à la suite d'un pari. William pensait que je n'oserais jamais. Alors un jour, en allant chez des amis, j'ai appuyé sur le bouton stop entre deux étages. Il a mis deux secondes à comprendre, mais ensuite il m'a efficacement démontré que j'avais bien fait. »

 

Dans la salle de bains pendant une fête

Généralement, on est un peu pompette, ce qui désinhibe, et la musique à fond facilite l'expression vocale. Stimulante aussi, cette idée que nos cinquante meilleurs amis sont tout à côté, sans se douter une seconde de ce qui se passe. « On fêtait les 30 ans d'un copain, explique Emma. Soudain Michel, qui était très entreprenant, me glisse : Viens vite, je t'attends dans la salle de bains. Le temps de prendre l'air dégagé devant mes copains et surtout de trouver la bonne porte, je le rejoins. Et c'est vrai que là, entre l'expression de son désir, l'étrangeté de la chose et la peur de se faire surprendre, le cocktail érotique était détonant ! »

 

Dans un hammam

Quoi de plus hot que l'opacité moite d'un hammam ? L'aspect ultra sexy de la sueur coulant le long de vos corps ? Une scène digne d'un film érotique dont vous êtes l'héroïne. « En voyage en Jordanie, on avait trouvé un hammam mixte. C'était un labyrinthe de petites salles, on a commencé à se masser, puis, en remarquant que personne ne nous voyait, on a laissé déraper la situation… Un de nos meilleurs moments », reconnaît Manu.

 

Sur une plage

« Quand on s'est retrouvés tous les deux dans cette petite crique, c'était impressionnant, se souvient Sonia. Juste le bruit des vagues et du vent dans les pins. Le côté romantique de la plage, la liberté du plein air, le rythme inspirant du va-et-vient des vagues, tout cela crée une ambiance vraiment propice. Au début, on gardait l'oreille tendue, prêts à tout arrêter au moindre bruit. Mais, une fois lancés, la peur de se faire surprendre a été anéantie par le plaisir. »

 

Dans une cabine d'essayage

Ce fantasme masculin ultra répandu est le meilleur moyen pour convaincre votre homme de vous accompagner dans les boutiques. « C'était pendant les soldes, se souvient Cathy. Il y avait un monde fou, j'étais dans la cabine du fond et j'ai demandé à Roberto de venir voir si la robe m'allait. Très bien, trop bien même. Il a jeté un coup d'œil pour vérifier que personne ne faisait attention à lui, il est entré dans la cabine, a tiré le rideau et, hop, m'a littéralement sauté dessus ! Appuyée sur le mur du fond, ça a été mon plus bel orgasme. »

 

Sous un porche

« C'est hyper romantique ! insiste Eva, qui est devenue une adepte. On se croirait dans un film, et la trouille de se faire surprendre est un aphrodisiaque hyper puissant ! À force, nous sommes devenus des experts. Moi, je porte une jupe avec gilet ou un chemisier, et lui, en plus d'un pantalon zippé, un manteau immense, bien trop grand pour lui, mais idéal pour s'envelopper dedans si nécessaire. »

 

Au cinéma

La luminosité des images qui donne une ambiance tout à fait particulière… L'impression d'être hors du temps, dans une bulle, sans lien avec le monde extérieur… « J'adore ça, confesse Léna. La pénombre, la proximité des gens, les positions qu'impose le lieu, tout m'excite. Parfois, si la salle est trop pleine, on se limite aux caresses. Mais, quand on peut vraiment faire l'amour, c'est toujours vraiment grandiose. »

 

 

Article intégralement pompé sur Cosmopolitan.fr. Oui, encore ! Ce n’est pas ma faute si je tombe toujours sur les rubriques Sexe ! Mais non, je n'achète pas le journal, c'est sur le net ! Et il faut bien que je justifie parfois mon qualificatif de Libertine…

Si je n’ai pas tout testé, je crois savoir qu’il existe d’autres expériences à tenter, dans la nature surtout. N’hésitez pas à témoigner pour faire profiter les lecteurs de vos expériences (l’anonymat sera respecté pour éviter les représailles). J'en sens certains émoustillés en se remémorant certaines situations… non ?

Publicités

Commentaires sur: "Où faire l’amour ?" (10)

  1. Gérard a dit:

    Tu es prête pour la collection Harlequin ! …..Il faut lire…Cindy est toute rouge sur la Fe..rrari !!

  2. yanneck a dit:

    partout, tout le temps, avec qui le veut…..

  3. N’exagère pas, non plus Yan, pas avec n’importe qui, m’enfin !

  4. yanneck a dit:

    bon c’est vrai je m’excite tout seul

  5. Dans un paddock bien confortable : pas de pied sans douceur !

  6. J’ai l’impression que vous aimez tous cette activité! Je me demande bien pourquoi, la vie est bien plus tranquille sans tous ces questions sur la vie à deux.
    Bonne soirée ou Bon matin.

  7. Dominique a dit:

    Et dans une roulotte de roms ?…

  8. porcoleader a dit:

    D »accord avec Hélène!

  9. C’est un couple qui va chez le sexologue en lui demandant de vérifier si leurs pratiques sexuelles sont normales. Le spécialiste les regarde faire, avoue que ma foi tout est normal et leur fait régler sa consultation. Trois jours plus tard, le couple revient et même topo. Le sexologue leur affirme avec insistance qu’ils n’ont pas besoin de lui. Ils reviennent encore une troisième fois, insistent auprès du médecin qui n’en voit pas l’utilité et finalement de guerre lasse leur dit de prendre place sur le canapé. Le couple fait l’amour et encore une fois tout est normal. Le sexologue leur demande :
    – je ne comprends pas votre insistance à faire l’amour sous mes yeux alors que je vous affirme ne déceler aucune anomalie.
    – C’est que nous sommes un couple adultère… à la maison c’est trop risqué, à l’hôtel ça coute cher, et ici au moins c’est remboursé par la sécu !

  10. héléanne a dit:

    je ne peux raconter ! il y a « des espions » partout !lol!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :