au jour le jour, vous dévoile son éphéméride

Articles tagués ‘paradis’

Ascension / Descension ?

L'ascension, ou comment rejoindre le domaine divin…
S'envoyer en l'air est peut-être une manière de monter au ciel (en prenant les rideaux comme ascenseur ?). Mis à part l'amour, je ne vois pas ce qui pourrait nous emporter au septième ciel ! 
Je veux dire l'amour au sens large, que l'on peut définir comme "un sentiment d'affection et d'attachement envers un être ou une chose, qui pousse ceux qui le ressentent à rechercher une proximité, pouvant être physique, spirituelle ou même imaginaire, avec l'objet de cet amour, et à adopter un comportement  particulier (plus ou moins rationnel) en conséquence".
Ce peut être l'amour d'un objet (le chocolat) ou d'une activité (peindre), l'attirance pour un être (ami, enfant, amant…). Il peut être tendre, passionnel, sexuel, platonique…, voire religieux.
Et s'il est partagé, vous flottez sur votre petit nuage, vous vous croyez au Paradis…

Mais s'il ne l'est pas… ou s'il ne l'est plus… s'il ne l'a jamais été et ne le sera jamais… 
C'est alors que vous dégringolez, vous ne trouvez plus aucune branche à laquelle vous raccrocher pour amortir votre chute, vous coulez à pic, avec le sentiment que vous ne vous en remettrez jamais. En un instant, tout part en biberine.
Et pourtant, quelle différence entre hier et aujourd'hui ? Que peut-il bien s'être passé à un moment donné, un jeudi à 17 heures ou un mardi à 15 heures ? Vous voilà plongé en enfer, et ce ne sont pas ses flammes qui vous brûlent, mais votre feu intérieur qui vous consume.

"L'enfer, c'est les autres", disait Sartre. Je rejoins Albert Jacquard lorsqu'il déclare que "les autres ne sont pas notre enfer parce qu'ils sont les autres ; ils créent note enfer lorsqu'ils n'acceptent pas d'entrer en relation avec nous".  

Alors que faire ? Se résigner ? Quel triste mot ! En choisir d'autres, cela paraît tellement simple, d'autres qui ne demandent qu'à entrer en relation avec nous. Pourquoi rejeter d'emblée certaines personnes, faire un tri parmi nos connaissances, effectuer une sélection des seuls que l'on croit dignes ? Comme le dit un ami très cher,  "je pratique avec la même ferveur les nécessaires évictions toujours plus nombreuses et de rares élections toujours plus précieuses".

Au final ? On se retrouve seul, comme au seuil de la mort.

ADDITIFS :

Deponens aliena ascendit unus

"Nous ne sortons pas indemnes d'une authentique rencontre."

Publicités

Nuage de Tags