au jour le jour, vous dévoile son éphéméride

Articles tagués ‘poubelles’

Poubelle la ville (suite du feuilleton marseillais)

La grève des éboueurs (contre la réforme des retraites, faut-il le préciser ?), qui sévit depuis une dizaine de jours, a eu pour effet l’accumulation des ordures ménagères (600 Poubelles2 tonnes par jour), au point que les rats n’ont que l’embarras du choix pour se restaurer.

Plus de 120 feux de poubelles auraient été recensés, risquant de se propager à des habitations. Le préfet de région, Michel Sappin, craignant un risque sanitaire – « Tous les rapports sanitaires que nous recevons indiquent que nous sommes aujourd’hui dans une situation  pré-épidémique » – a réquisitionné la Légion étrangère et la Sécurité civile de Brignoles, l’UIISC7 couramment appelée Lucette, toujours prête à intervenir n’importe où en cas de catastrophe naturelle ou technologique.
La Provence du 20 octobre envisage différents scénarios de sortie de crise.
La grève des éboueurs de Marseille est loin d’être la première. Les habitants ont gardé en mémoire celles de novembre 2009 et de mars 2010, pour ne citer que les plus récentes.
Et d’année en année, force est de constater que toutes les ordures ne sont pas évacuées de la cité phocéenne.

Avec le sens de l’à-propos des scénaristes du feuilleton Plus belle la vie, nous ne devrions pas tarder à bénéficier d’un épisode sur ce sujet, où nous verrions un gros tas d’immondices barrer l’entrée du « Mistral »…  A la nuit tombée, les rats viendraient chercher leur pitance, crevant de leurs dents acérés les sacs poubelles contenant les reliefs des repas.
Le rat, comme chacun sait, peut être porteur de la peste. Et la peste, les Marseillais en ont une peur bleue – pour ne pas dire noire – gravée dans leur inconscient.
En 1720, le navire le Grand-Saint-Antoine amène à Marseille un passager clandestin porteur de la peste. Les marins sont mis en quarantaine dans un dispensaire, mais leur linge sale est confié à des lavandières. C’est ainsi que l’épidémie se propage, qui fera un milllier de morts par jour. Des hommes courageux restent dans la mémoire de Marseille : Mgr Belsunce, qui parcourt les rues pour secourir les malades au mépris de la mort, le chevalier Roze qui aidé des bagnards incinèrent les cadavres pourrissant dans les rues.
La peste fera 220 000 victimes dans la région, et décimer la moitié des 100 000 Marseillais, en seulement deux mois.

(La suite) :

Météo France annonce de la pluie dimanche : avec les ordures, les canalisations vont se boucher, avec risque d’inondations, ruissellement d’eaux contenant de la pisse de rats pouvant trasnmettre la leptospirose…
Ensuite du mistral : les ordures vont s’envoler dans toute la région, bactéries et moisissures vont s’échapper dans l’air, bonjour allergies et gratouilles…
Il paraît que l’incendie des sacs en plastique libère des dioxines cancérigènes…

Tiens, le préfet Sappin, en poste depuis 2007, quitte Marseille, il monte à Paris pour rejoindre l’inspection générale de l’administration dans quelques jours…

Les impôts locaux augmentent… depuis le tri sélectif des déchets. On bosse à la place des éboueurs et en plus on paie… Cherchez l’erreur !

D’autres nouvelles à venir dans les prochains jours… On va bientôt dépasser la barre des 10 000 tonnes de déchets, qu’on se le dise !

Nuage de Tags